DEMATERIALISATION : Atelier de renforcement des capacités des soumissionnaires sur la passation en ligne des marchés publics

DEMATERIALISATION : Atelier de renforcement des capacités des soumissionnaires sur la passation en ligne des marchés publics

Pendant 4 jours du 20 au 23 Octobre 2020 s’est tenu à Douala des ateliers  sur le renforcement des capacités des  soumissionnaires sur la passation en ligne des marchés publics.

Ces ateliers ont connu la participation des membres de E.CAM, des organisations patronales et des divers opérateurs économiques

En prélude au démarrage des travaux, le Directeur Général de l’ARMP a indiqué l’importance des opérateurs économiques de s’arrimer à la dématérialisation dans le processus de la passation des marchés publics et a ainsi présenté les mesures gouvernementales prises afin d’inciter et encourager les entreprises dans l’utilisation du portail électronique de passation des marchés publics COLEPS. Il a observé que depuis la mise en place de cette plateforme COLEPS  il y’a toujours certains de tous bords qui font de ‘’la résistance au changement’’.  « je tiens à rassurer que COLEPS permet  transparence et équité dans le processus de passation des marchés publics, mais sans vous il y’a pas de marchés publics» a expliqué le Directeur Général de l’ARMP.

En effet dans le cadre de la signature le  13 novembre 2018, d’un protocole d’entente du E-procurement entre la Corée du Sud et le Cameroun qui vise une « facilitation de la passation des marchés publics » dans le monde électronique c’est-à-dire la création d’un portail électronique, sa conception et de sa mise en œuvre dans les modules de gestion pour les usagers. Cette plateforme dénommée COLEPS  est un outil de dématérialisation des procédures de marché de l’Etat qui permet aux entreprises de consulter et répondre aux consultations émanant des services de l’Etat et dont l’objectif est d’en finir avec les mauvaises pratiques de tricherie et de corruption très souvent observées par les acteurs économiques et ainsi de permettre l’amélioration de la transparence et l’efficacité dans les marchés publics.

Lors des ateliers, le panel constitué des autorités en charge des marchés publics a :

  • Présenté le système COLEPS (www.marchespublics.cm) et les préalables à l’utilisation du système COLEPS;
  • Présenté Le cadre juridique et normatif de la passation des marchés par voie électronique;
  • Effectué des simulations de l’enregistrement des soumissionnaires dans le système et processus d’obtention des certificats;
  • Exploré le portail électronique c’est-à-dire (consultation et téléchargement du journal de programmation, consultation des Avis d’appels d’offres et téléchargement des dossiers d’appels d’offres);

Au cours des travaux pratiques, les opérateurs économiques :

  • Ont pris usage de  la plateforme électronique de passation des marchés publics COLEPS juste en naviguant sur : www.marchespublics.cm;
  • Se sont enregistrés en tant comme soumissionnaires dans le système COLEPS;
  • Ont effectué le processus d’obtention des certificats dans le système COLEPS;
  • Ont Consulté et téléchargé le journal de programmation, consulté les avis d’appels d’offres et téléchargé les dossiers d’appels d’offres;
  • Ont Consulté les textes réglementaires dans le système COLEPS;

Lors du jeu des questions-réponses-suggestions,  il s’est dégagé des recommandations suivantes faites à l’attention des autorités en charge des marchés publics :

-Inciter de plus en plus les PME/TPE dans  la commande des marchés publics et COLEPS doit aller dans le sens de la promotion de la participation massive des PME ;

– Elaborer par les autorités du MINMAP une véritable stratégie de communication gouvernementale permettant de vulgariser l’outil COLEPS en y intégrant les organisations intermédiaires ;

– Etablir un mémorandum d’entente avec les acteurs externes et les opérateurs économiques ;

– Traduire de façon exhaustive et fidèle la partie anglaise de la plateforme ;

– Faire en sorte que la plateforme soit accessible par tous les utilisateurs avec tous les fournisseurs d’accès internet du territoire national ;

– Que la plateforme s’arrime aux nouveaux textes du code des marchés publics ;

– Permettre que la copie de sauvegarde des dossiers puisse également être envoyée en ligne dans le but de diminuer autant que possible l’intervention humaine dans le processus de dématérialisation de la commande publique

Au terme de ces ateliers, il a été prévu par les autorités en charge du MINMAP une prochaine formation en ligne qui se tiendra dans les tous prochains jours en webinar sur le site du MINMAP et invitent tous les opérateurs économiques dès réception du lien d’inscription à y participer massivement.

close

Laisser un commentaire

Fermer le menu